KDAL

by KDAL

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €7 EUR  or more

     

1.
04:57
2.
04:23
3.
4.
05:32
5.
6.
7.
04:48

about

The first album of KDAL !!!

credits

released November 11, 2002

tags

license

all rights reserved

about

KDAL France

contact / help

Contact KDAL

Streaming and
Download help

Track Name: Le Moment
LE MOMENT


Mon cœur sursaute, les yeux grands ouverts.
Mon rêve se brise, juste avant la fin.
Mes yeux se figent, le temps d’un éclair.
Un flash m’illumine ça m’revient…
J’étais tout seul assis sur un banc,
Autour de moi, le monde s’activait.
Une petite voix m’disait doucement,
Que mon heure enfin arrivait…

Je l’attends
Le moment
Où mes peurs arrêteront
De m’faire tourner en rond

Ma tête bourdonne et mes pensées volent.
Ma gorge se noue, je dois l’avouer.
Mes mots se cherchent et donnent la parole,
A ce rêve qui m’reste étranger…
J’étais debout au milieu d’l’arène,
Autour de moi, le monde s’activait,
Une petite voix me dictait la scène,
Va falloir maint’nant se lâcher.

Je l’attends
Le moment
Où mes peurs arrêteront
De m’faire tourner en rond
Tourner en rond…

(Oh Seigneur ayez pitié d’un pauvre pécheur.
Donnez lui la force de combattre la douleur.
Simplement ouvrir les yeux, et se lancer. Maintenant).

Je l’attends
Le moment
Où mes peurs arrêteront
De m’faire tourner en rond
Track Name: Las
LAS

J’ai toujours cru,
Etre du bon côté,
Mais qui aurait su,
Que je me trompais,
En baissant les yeux,
En cachant mon jeu,
Je n’en peux plus,
Je ne veux plus.
(je ne veux plus revivre ça)

Faut-il encore espérer ? Oui !
Faut-il encore désirer ? Oui !
Faut-il encore s’en vouloir
D’avoir un peu d’espoir?
Je veux tout simplement te retrouver
Retrouver nos idées de liberté
Pour te dire à quel point
Mes yeux sont las de te pleurer

Si l’on m’avait prévenu,
Des risques encourus,
Le masque serait tombé,
Pour te dévoiler, (je ne veux plus revivre ça)
Un regard d’enfant, (je ne veux plus revivre ça)
Un visage troublant, (je ne veux plus revivre ça)
C’est triste et navrant, (je ne veux plus revivre ça)
Ce geste de lâcheté
(je ne veux plus revivre ça)

Faut-il encore espérer ? Oui !
Faut-il encore désirer ? Oui !
Faut-il encore s’en vouloir
D’avoir un peu d’espoir?
Je veux tout simplement te retrouver
Retrouver nos idées de liberté
Pour te dire à quel point
Mes yeux sont las de te pleurer

(je ne veux plus revivre ça)
(je ne veux plus revivre ça)
(je ne veux plus revivre ça) Je n’en peux plus !!!
[bis]
Track Name: Nous Vaincrons
NOUS VAINCRONS

Qu’elle aubaine cette âme perdue,
En quête de certitudes,
Sûre d’avoir trouvé en moi,
La clef qui lui donnera,
Accès au Grand Mystère,
L’invincibilité.
Si bien qu’elle croira,
N’importe qu’elles balivernes,
L’avidité me laisse songeur,
Donnez-lui l’illusion,
De lever un coin du voile,
Dévoilant, le Grand Secret. Oh oui !

Serais-tu prêt à vendre ton âme ?
Serais-tu prêt à baisser les armes? Oh non,
Je t’en pris reste encore avec moi,
Ensemble, nous vaincrons ces démons.
Serais-tu prêt à vendre ton âme ?
Serais-tu prêt à baisser les armes ? Oh non,
Je t’en pris reste encore avec moi,
Nous vaincrons.

Cette vision d’l’Humanité,
Ses folies et ses noirceurs,
Me dégoûtent et me désolent.
Le chaos ainsi créé,
A t-il fini par venir,
A bout d’mes illusions ?
Ces peurs, ces blessures,
Poussent infailliblement,
Chaque homme à se ranger,
Dans le camp des bourreaux,
Dans le camp des victimes,
Il est temps de prendre parti. Oh oui !

[refrain]

Serais-tu prêt à vendre ton âme ?
Serais-tu prêt à baisser les armes? Oh non,
Je t’en pris reste encore avec moi,
Ensemble, nous vaincrons ces démons.
Track Name: Aliénante
ALIENANTE



Ne plus savoir qui croire, qui suivre et qui je suis
Je n’en peux plus de toutes ces questions qui me rongent toutes ces nuits
Mais qui je suis et où me mène cette vie ?

Puisque le temps massacre mes rêves,
Aliénante je te désire.
Puisque les vents n’amènent aucune trêve…

S’il faut choisir de fuir pour croire et s’entrevoir
Je renoncerai à cette raison qui m’habite et briserai ce miroir
Mais où me mène cette vie sans histoire ?

Puisque le temps massacre mes rêves,
Aliénante je te désire.
Puisque les vents n’amènent aucune trêve…

Maintenant que c’est fait que je devine que je ressens oui qui je suis
Je ne veux plus de cette raison que j’abritais peut-être par dépit
Aliéné j’aime cette vie de pure folie.

Puisque le temps massacre mes rêves,
Aliénante je te désire.
Puisque les vents n’amènent aucune trêve…
Track Name: En Pleine Face
EN PLEINE FACE

Encore une fois j’termine ma nuit au fond d’ce trou…
A rats (mes amis)
J’inove pas mal je sais c’est juste…pour tenir l’coup
Il faut qu’je calme cette envie

D’mettre tout sans dessus dessous
(mon sang s’échauffe au fond de mes veines)
J’ai peur de moi, je fuis ma vie, je deviens fou
(mon sang s’échauffe au fond de mes veines)

Il n’reste qu’une heure je crois qu’c’est bon, je tiens l’bon bout…
Bouteille (mon amie)
Malgré ce froid elle bouillonne en moi…c’est pas si bon
Il faut qu’je calme cette envie

D’mettre tout sans dessus dessous
(mon sang s’échauffe au fond de mes veines)
J’ai peur de moi, je fuis ma vie, je deviens fou
(mon sang s’échauffe au fond de mes veines)

Pourtant tu me disais
Qu’l’amour fou n’t’faisait pas peur
Si tu l’revois, je partirai
Je prendrai le train de 6 heures…
(En pleine face)

D’mettre tout sans dessus dessous
(mon sang s’échauffe au fond de mes veines)
J’ai peur de moi, je fuis ma vie, je deviens fou
(mon sang s’échauffe au fond de mes veines)

Pourtant tu me disais
Qu’l’amour fou n’t’faisait pas peur
Si tu l’revois, je partirai
Je prendrai le train de 6 heures – (mais avant cela…)

Pourtant tu me disais
Qu’l’amour fou n’t’faisait pas peur
Si tu l’revois, je partirai
Je prendrai le train de 6 heures – EN PLEINE FACE !!!
(En pleine face)
(En pleine face)
Track Name: Le Souffle Court
LE SOUFFLE COURT

Lentement j’me rabats sur la droite,
Histoire de faire une pause,
Le souffle court, les mains moites,
J’désamorce l’overdose

Oh pitié de moi !!!

On se fait souvent surprendre,
Par la taille de ses modèles,
Par ces être qu’on idolâtre sans comprendre,
Mes idéaux ne sont plus c’qu’ils étaient !
Ma volonté ma quitté !…

Oh pitié de moi !!!

J’dessère le frein, je sors le clignot,
Je m’insère sans souci,
Mon souffle court, derrière mes maux,
Mes mains étouffent tous mes cris…

Oh pitié de moi !!!

Je reprend cette apparence,
Je camoufle mes différences,
Pour me noyer dans la masse par exemple,
Mes idéaux ne sont plus c’qu’ils étaient !
Ma volonté ma quitté !…

Oh pitié de moi !!!

(Le souffle court)
(Le souffle court)
(Le souffle court)
(Le souffle court)
(Le souffle court)
(Le souffle court)

(Lentement j’me rabats sur la droite,
Histoire de faire une pause,
Le souffle court, les mains moites,
J’désamorce…l’overdose)
Track Name: Exister
EXISTER

Oh oui, que j’aime ces moments
Ces moments de blanc ces espaces publics
Où se mêlent les gens
Les genres et les styles
Où tu sens tes sens en éveil
Assez de ceux qui se cachent sans vraiment y croire
Je cherche un lieu oui je cherche une place
Où se mêlent les gens
Les genres et les styles
Où tu sens tes sens qui s’enflamment

Oui c’est libre
Penser autrement
Effaçons ces doutes qui sommeillent tous en nous
Car c’est vivre
Sortir de soi
On attend tellement de toi…

Marchons à contre courant
Tous ensemble pour que le sol tremble
Affrontons les regards
Sortons un peu du noir
Pour éveiller nos sens qui s’enflamment
Laissons la place à des traces bien plus grasses
Oublions les règles, oublions les mots
Où se mêlent les gens
Les genres et les styles
Oui ! Je crois en ces notes en mes notes…

Oui c’est libre
Penser autrement
Effaçons ces doutes qui sommeillent tous en nous
Car c’est vivre
Sortir de soi
On attend tellement de toi…
Oh tell’ment de toi

(Il faut briser la glace, briser la glace, il faut briser la glace)
Je brise la glace, je sers les poings, je croise le fer
Trop tard pour se taire, je lève mon verre à cette envie…
(EXISTER)

(Ils brisent la glace, ils serrent les poings, ils croisent le fer
Trop tard pour se taire, ils lèvent leur verre à cette envie…)
EXISTER !!!